0%
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Questionnaire violences obstétricales

Étude préliminaire - France

Vous allez participer à notre étude sur les violences obstétricales. Celle-ci consiste à répondre à notre questionnaire en ligne avec pseudonymisation des données.


Fonctionnement

Merci de remplir un questionnaire par accouchement.

L'enquête se fait sur un accouchement à la fois. Par exemple, si vous en avez eu 2, il faut remplir 2 fois le questionnaire.

Le déroulé est chronologique

Chaque groupe de questions et les questions associées correspondent à un moment de l'accouchement.
Quand votre niveau de douleur et de stress est demandé, cela correspond à la question précédente. 

Ne remplissez que les parties qui vous concernent

Si une question ne vous convient pas, vous pouvez vous abstenir d'y répondre.

 

Sauf les questions qui permettent l'affichage de parties distinctes (accouchement voie basse ou césarienne, bébé mort-né), toute question est facultative.
Ne répondez qu'aux questions qui vous concernent.
Si une question ne vous convient pas vous pouvez vous abstenir d’y répondre.

Certaines questions sont à choix unique, choix multiples ou en menu déroulant. Cette particularité vous est mentionnée à chaque question.

Le temps pour répondre au questionnaire est variable en fonction de votre expérience. Il vous prendra entre 30 minutes et 1heure. Si besoin, utilisez la fonction "finir plus tard" en haut à droite de l'écran.

Qui est concerné par cette enquête ?

Ce questionnaire concerne tous les accouchements, quel que soit le lieu (hôpital, plateau technique, maison de naissance, domicile), l'ancienneté ou le mode d'accouchement (voie basse ou césarienne).

Cette enquête vous concerne si vous avez accouché en France (métropolitaine et DOM TOM)

De quoi avez-vous besoin ?

Vous allez peut-être avoir besoin du ou des carnet(s) de santé de votre ou vos enfant(s) et/ou de votre dossier médical.
Si une information vous manque, vous pouvez quand même continuer le questionnaire.

 

Avertissement !
Ce questionnaire vous amènera à vous rappeler votre accouchement en détail et pourra, dans certains cas, provoquer de fortes émotions.
Vous pouvez le stopper et le reprendre plus tard à l'aide de la fonction "finir plus tard" en haut à droite.

 

Vos données

Les informations recueillies lors de cette étude seront conservées par pseudonymisation et sont confidentielles. "La pseudonymisation est un traitement de données à caractère personnel de manière qu'on ne puisse pas attribuer les données à une personne physique sans avoir recours à des informations supplémentaires".

L'enquête et la récolte des données s'inscrivent dans l'article 9.2.a du règlement de la CNIL :
"La personne concernée a donné son consentement explicite au traitement de ces données à caractère personnel pour une ou plusieurs finalités spécifiques, sauf lorsque le droit de l'Union ou le droit de l'État membre prévoit que l'interdiction visée au paragraphe 1 ne peut pas être levée par la personne concernée"

La participation à ce questionnaire n'est en aucun cas obligatoire. Pourtant, afin de lutter contre les violences obstétricales, nous aimerions récolter un maximum de données car chaque expérience est unique et œuvre à la description, la définition, l'inventaire et la lutte contre les mauvais traitements et les violences que subissent les femmes et les personnes lors de leur expérience d'accouchement.

Vous pouvez retirer à tout moment votre consentement et arrêter ainsi l’étude sans donner une quelconque justification et sans risquer aucune responsabilité ni conséquence.

Droits d'auteur.e.s

Ce questionnaire est la propriété exclusive de l'Institut de Recherche et d'Actions pour la Santé des Femmes (IRASF). Toute reproduction, même partielle, sans autorisation expresse de ses créatrices, est interdite et vous expose leurs auteurs à des actions judiciaires.

Copyright 2019 - Institut de Recherche et d'Actions pour la Santé des Femmes