0%
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Dénoncer les violences obstétricales et gynécologiques

 

Le groupe Stop à l'impunité des Violences Obstétricales (SIVO) qui a donné naissance à l'Institut de Recherche et d'Actions pour la Santé des Femmes (IRASF) récoltent, de manière confidentielle, les noms des personnes et des maternités auteurs de Violences Obstétricales et Gynécologiques dans le but de mettre en relation les victimes et de produire des statistiques sur les auteurs et les actes.

 

Remplissez un questionnaire par soignant.e

Dans les sections "description", faites des réponses synthétiques pour améliorer et faciliter le traitement des données.

La notion de "consentement" comprend les aspects d'informations éclairées dispensées par le/la soignant.e avant de procéder au geste médical. Et son utilité thérapeutique avérée pour vous (apprentissage des étudiants, application du protocole, gestion du service et des équipes...)
 

Dès lors que 2 signalements sont fait sur le ou la même soignant.e, les victimes sont contactées.

Pour autant vous pouvez refuser à tout moment d'être mise en relation.

Certaines questions restent facultatives et vous pouvez retirer votre participation à cette action en envoyant un mail à contact@irasf.org.

Répondre aux questions et décrire les actes que vous avez subis n'est pas une obligation, cela sert à qualifier et préciser la nature des violences obstétricales et gynécologiques.

 

Vos données
Les données récoltées restent anonymes.
 

Les statistiques générées par le biais de ce formulaire resteront toujours anonymes.
Aucune identité ne sera divulguée en public (ni la votre, ni celle de l'auteur.e)
Vous pouvez vous retirer de cette enquête à tout moment en nous contactant par mail à contact@irasf.org et ce, sans aucune justification.

Toute l'équipe de l'IRASF vous remercie.